Redonnons libre cours à la Durance

Redonnons libre cours à la Durance

Réhabilitation de l'Étang de Berre, de la Durance, du littoral,
pour la sauvegarde de notre ressource en eau, pour la sécurité,
pour lutter contre le réchauffement climatique,

L'eau de la Durance doit - et peut - retrouver son cours naturel

Aménagement EDF de la Durance
Aménagement EDF de la Durance

La Durance, rivière domaniale, fournit 75% de l'eau consommée en PACA. Elle a apporté au Rhône 70% des matériaux constitutifs du littoral, de la Camargue aux Pyrénées. La chaîne hydroélectrique Durance-Verdon est un outil majeur de la Maîtrise de la Demande d’Énergie (MDE) en France car elle peut mobiliser ses 2000 MW de puissance en 8 minutes et venir en soutien d'une unité de production défaillante.

Cet aménagement a créé un détournement contre nature qui a des conséquences insupportables et, loin de s'en émouvoir, les pouvoirs publics les aggravent par leurs pratiques souvent illégales, sur l'étang de Berre, la Durance, le littoral, les ressources en eau, la sécurité .
Le réchauffement du climat, qui les aggrave et s'en trouve aggravé, porte ces dégâts à la limite d'une catastrophe écologique, économique et sociale imminente :

l'oued Durance dans le désert du sud de la France.

Face à ce risque majeur, la restitution de l'eau de la Durance à son cours naturel, est la première mesure d'urgence vitale.
Elle est possible avec d'énormes avantages énergétiques.

I - Les méfaits du détournement de l'eau de la Durance illustrés par les diagrammes des débits de la rivière, avant et après aménagement

 

Débits de la Durance
Débits de la Durance - Naturels / Actuels

Ces diagrammes sont dus à mesdames Juramy et Montfort. Ils montrent que la Durance est réduite à l'état de squelette, avec des conséquences insupportables.
1 - Étang de Berre, 900 Mm³, a été dénaturé par les rejets de l'eau de la Durance : 3600 Mm³/an au début. Réhabilitation imposée par les associations indépendantes avec la limitation des rejets à 1200 Mm³/an.
2 – il reçoit encore 1200 Mm³/an, Gaspillage massif d'eau douce ! 4 fois la consommation annuelle des 5 millions d'habitants de PACA ! 

En vert clair sur le diagramme « débits actuels » nous avons ajouté la restitution à la Durance depuis 2007, de l'eau indésirable dans l'étang de Berre, à Mallemort (13). Restitution bénéfique pour l'aval.

Autres conséquences du détournement :
3 - Rivière asséchée, dégradée, hors d'usages, plus dangereuse que jamais !
4 - Nappes phréatiques associées en baisse, dégradées, hors d'usages.
1, 2, 3 et 4 : Cette gestion calamiteuse de la principale ressource en eau de PACA, menace sa pérennité. Une aubaine pour les marchands d'eau !
5 - Dislocation du littoral, de la Camargue aux Pyrénées. Catastrophe écologique, économique et sociale comme pour l'étang.
Ce littoral a été construit par les apports solides du Rhône à la mer. Ces apports sont réduits de 90 %, suite à l'aménagement du Rhône et de ses affluents et suite au prélèvements massifs de ces matériaux dans le lit des cours d'eau notamment la Durance.
Exemple : pour la seule Durance 200 à 300 Mm³ de matériaux sont bloqués par Serre-Ponçon. 110 Mt sont prélevés chaque année dans son lit (Voir site de Peyrolles).
6 - Insécurité accrue sur la Durance ( rapport SOGREAH ) et sur le littoral où y compris les ressources d'eau douce sont menacées par la submersion marine.
7 - Destruction de milieux vivants = réchauffement du climat. Par exemple l'étang vivant capte le CO2 et libère de l'oxygène ; l'étang mort, libère du méthane, gaz à effet de serre.

C'est une évidence : L'eau de la Durance doit retrouver son cours naturel !

II - Le détournement de l'eau de la Durance a « justifié » le mythe de la rivière domptée, prétexte à la dévastation de son lit, champ d'expansion urbaine et carrières Lafarge à nappes phréatiques ouvertes.

Ce mythe sert de couverture à la dévastation du lit de la rivière. L'État l'a validé avec l'autoroute A51 et la ligne TGV, dans le lit de la Durance. Il a créé le SMAVD. Syndicat d'Aménagement qui organise avec les collectivités riveraines, dans le lit de la rivière, les constructions de ZAC, seuils et digues. Aménagements qui le financent.

Durance granulats - Peyrolles
Durance granulats - Peyrolles

Lafarge, évidemment participe à la fête : elle exploite les matériaux du lit de la Durance à nappes phréatiques ouvertes et participe aux

Le mythe de la « rivière domptée » est démenti par l'étude SOGREAH qui écrit page 3 :
« Les crues exceptionnelles restent proches de leur état naturel. L'absence de crues ordinaires les rend d'autant plus dangereuses. » Rapport occulté.

Prime à la dévastation du lit : la déforestation amorcée du bassin versant de la Durance.

L'alimentation des centrales bois de Gardanne, Brignoles, Tarascon, Pierrelatte, justifie la déforestation dans un rayon de 400 km autour de Gardanne. Incluant tout le bassin versant de la Durance et les Cévennes… Contradiction totale avec le Plan Bleu Méditerranée de l'ONU.

  • Ressource en eau réduite,
  • Insécurité accrue.

Et un projet inacceptable : la privatisation des barrages sur la Durance.

La France a donné à Général Électrique (GE) le contrôle de son armement en lui vendant Alstom : sa politique internationale en pâtit. GE, déjà maître des turbines, peut postuler à la gestion de nos barrages. L'eau risque alors d'être très chère, voire introuvable.
La France a vendu sa politique de santé à des intérêts privés : la facture est lourde à l'heure du coronavirus. La privatisation des barrages mettrait l'eau sous la coupe d'un opérateur privé n'ayant que le souci de son profit. Ne lui donnons pas l'arme de l'eau.

III - L'eau de la Durance peut retrouver son cours naturel, avec des bénéfices énergétiques majeurs !

La structure en escalier de la chaîne hydroélectrique Durance permet de la transformer en Station de Transfert de l'Énergie par Pompage, STEP. Ou « système pompageturbinage »  :

L'aménagement Durance-Verdon
L'aménagement Durance-Verdon

Conditions pour la transformation de la chaîne Durance en STEP

• Construction du bassin de rétention dans l'étang de Berre (Convention du 19.08.1966) ;
• Installation de turbines réversibles (ou de pompes) sur les centrales de la chaîne.

Bénéfices énergétiques et économiques majeurs :

1 - La STEP garde toute sa puissance à la chaîne – 2000MW - même en cas de sécheresses répétées, perspective malheureusement probable.
2 - Elle libère totalement le potentiel des énergies renouvelables en offrant un débouché permanent à leur production.
3 - Les grands lac de retenue (Serre-PonçonLa cote du lac de Serre-Ponçon est aujourd'hui de 763,23 mètres, soit 16,77 mètres en-dessous de sa cote optimale de remplissage de 780 mètres.

Site du SMADESEP
, Sainte-Croix, Quinson), ressource touristique majeure des départements Alpins, pourront conserver un niveau proche du maximum quelles que soient les conditions climatiques.

Trois avis compétents favorables à la STEP

En 2002. Composée de 5 ingénieurs généraux, la Mission Interministérielle Durance, que nous avons rencontrée, écrit page 21 ( rapport Balland ) :
« Le système pompage-turbinage mérite selon la mission, un examen approfondi ». Vingt ans, et rien n'a bougé !!!

En 2006 le rapport F Dambrine sur l'hydroélectricité note : « La STEP devient intéressante quand le baril de pétrole atteint durablement 40 euros ». Il était hier à 86.15 dollars !!!

En 2021 le Conseil Général des Ponts et Chaussées propose la généralisation des STEP.

L'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse

De plus, depuis des années, l'Agence de l'Eau RMC préconise des solutions au dépérissement de nos rivières. Ces solutions qui ont fait l'objet de  vidéos très pédagogiques pourraient toutes être appliquées à la Durance. Mais, la première des conditions est le retour de l'eau à la rivière par la transformation de l'aménagement EDF en STEP.

Dans les années 50, le choix a été fait de sacrifier la Durance et ses nappes phréatiques, l'étang de Berre et les plages du littoral méditerranéen pour produire de l'électricité.
Aujourd'hui, la rivière Durance n'existe quasiment plus, l'étang de Berre est à l'agonie, les plages d'Occitanie disparaissent, l'agriculture manque d'eau, l'approvisionnement en eau domestique est compromis et, avec le changement climatique qui s'annonce, nous n'aurons même plus de production électrique !

Malgré ces avis compétents favorables et malgré l'évidence criante du changement climatique, les pouvoirs publics n'ont toujours pas engagé l'étude de faisabilité de la STEP Durance…
...qui permettrait de rétablir tous les équilibres tout en augmentant considérablement et en pérennisant la production électrique.
Ce site n'utilise pas de cookies pour enregister l'historique de votre navigation.
Aucune information concernant votre connexion n'est enregistrée lors de votre visite.
219
Nous choisissons pour emblème le seau, la pelle et le râteau des bâtisseurs de châteaux de sable. Nous avons la même naïveté qu'eux. Et le même acharnement.
Contre vents et marées, pour le vent et pour la marée, pour le plaisir, nous nous battons afin que les enfants puissent de nouveau construire leurs châteaux sur les plages de l'Étang.